Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) s’est imposé au terme des qualifications sur Grand Prix Movistar d’Aragón, la cinquième pole position de sa carrière en catégorie reine et la première sur ses terres.

Comme à son habitude, Marc Márquez (Repsol Honda Team) n’a pourtant pas tardé à inscrire le premier temps de référence peu avant la mi-séance en 1’47.963, seul sous la barre des 1’48. Le Champion du Monde comptait alors un peu moins de deux dixièmes d’avance sur Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP).  Mais après un bref passage par son box, Márquez se faisait piéger une deuxième fois samedi, réduisant à néant tous ses espoirs d’une nouvelle pole position.

Récemment opéré d’une fracture tibia-péroné de la jambe droite, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a créé la surprise en délogeant son rival Honda de la première place ; un exploit de courte durée pour l’Italien qui était battu quelques instants plus tard par Viñales et Jorge Lorenzo (Ducati Team).

Premier des repêchages, le représentant Ducati s’était pourtant distingué en rivalisant avec Márquez. Mais le Majorquin, qui compte deux succès au MotorLand depuis 2010, devra finalement se contenter de la deuxième place, premier pilote de la firme de Borgo Panigale.

Cal Crutchlow (LCR Honda), qui était parti à la faute en FP4, mènera pour sa part la deuxième rangée. Le Britannique sera accompagné du duo du team Repsol Honda, Márquez et Dani Pedrosa.

À égalité de points au Championnat avec Márquez, Andrea Dovizioso (Ducati Team) s’élancera de la septième position devant l’Aprilia d’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) et Álvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team).

Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), qui avait lui aussi sauvé sa place en Q1, était 11e, intercalé entre Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) et Mika Kallio (Red Bull KTM Factory Racing).

Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS) dirigera pour sa part la cinquième ligne devant Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) et Karel Abraham (Pull&Bear Aspar Team). Deuxième tricolore de la hiérarchie, Loris Baz (Reale Avintia Racing) partira de la sixième rangée derrière Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing), qui avait figuré sur le podium à Misano.

Laisser un commentaire