Le pilote Penske Josef Newgarden s’impose à Toronto en bénéficiant d’une Safety Car après une sortie de piste de Tony Kanaan. Il devance Alexander Rossi et James Hinchcliffe. Simon Pagenaud, malchanceux a remonté tout le peloton pour finir à la 5e place. Au championnat, Scott Dixon (10e) reste en tête avec 3 petits points d’avance sur Helio Castroneves (9e).

Le départ est très mouvementé. Dès le premier virage, Helio Castroneves s’infiltre à l’intérieur et dépasse Simon Pagenaud pour prendre le lead tandis que Scott Dixon et Will Power se heurtent violemment. Le Néo-Zélandais a du se décaler pour éviter Rahal et c’est là que Power l’a percuté. Dixon a un problème à la roue arrière gauche et Will Power un problème à la suspension avant droite. Scott Dixon a pu repartir en dernière position tandis que Power est resté bloqué dans les stands. A cause de cet accident, la Safety Car a été sortie dès le premier tour. Durant ce drapeau jaune, Dixon rentre aux stands à chaque tour pour essayer de réparer la voiture sans perdre de tours.

Au 11e tour, Scott Dixon est pénalisé pour être rentré aux stands quand la voie était fermée. Le Néo-Zélandais est toujours dernier à 53 secondes de Castroneves. Au 17e tour, on aperçoit quelques gouttes de pluie faire leur apparition et le vent qui se lève. En effet, des orages violents sont prévus pour la deuxième partie de course. Dans le 20e tour, Spencer Pigot est déchainé, parti 13e, le jeune américain est remonté à la 6e place, dépassant Hildebrand, Andretti, Kanaan, Sato et profitant d’un arrêt de Rossi. L’Américain profite de ces pneus noirs comme Ed Jones pour dépasser les pilotes ayant des pneus rouges. A la sortie des stands, au 23e tour, Tony Kanaan rate son freinage et fonce dans le mur de pneus, ce qui provoque une Safety Car. Mauvaise pioche pour Castroneves et Pagenaud qui ne s’étaient pas encore arrêtés, tout comme Rahal, Sato et Pigot.

Pagenaud et Castroneves piégés par la Safety Car

A la sortie des stands, au 27e tour, Josef Newgarden mène la course devant Ed Jones, Charlie Kimball, Alexander Rossi et James Hinchcliffe. Munoz est remonté à la 6e place. Castroneves et Pagenaud sont descendus à la 14e et 15e place. Avec ses pneus rouges, Ed Jones a du mal à tenir Charlie Kimball puis bloque le reste du peloton. Alexander Rossi en fait de même au 31e tour. A l’arrière de la course, Pagenaud a dépassé Castroneves pour le gain de la 14e place. Au 33e tour, après avoir fait bouchon, Ed Jones change ses pneus et enfile des pneus rouges.

Au 37e tour, Pagenaud continue sa remontée et dépasse Conor Daly pour la 10e place. Il va profiter du bon rythme de Saavedra pour remonter au classement. Un tour plus tard, c’est le deuxième Charlie Kimball qui rentre aux stands. Il ressort en 14e position. Au 48e tour, le groupe Pagenaud, Castroneves, Rahal se trouve à la 8e position. Ils effectuent tous une superbe remontée au classement.

Au 54e tour, Sebastian Saavedra s’arrête pour chausser des pneus durs. Il est suivi par le leader Josef Newgarden et Alexander Rossi. Les deux pilotes chaussent aussi les pneus durs pour aller au bout du grand prix. Max Chilton qui ne s’est pas arrêté mène la course devant Pagenaud et Castroneves. Le Britannique et le Brésiliens se sont arrêtés au 55e tour tandis que Pagenaud a continué pour marquer un point supplémentaire. Rahal qui était resté en piste s’arrête au 56e tour et ressort juste devant Conor Daly à la 14e place

Le Français Simon Pagenaud rentre aux stands au 57e tour pour son dernier arrêt et ressort entre Andretti et Hunter-Reay à la 6e place alors que Castroneves est 9e. A 15 tours de la fin, Pagenaud est toujours bloqué derrière Hunter-Reay. A 12 tours de la fin, Pagenaud fait un coup de roue pour passer l’Américain qui lui rend la monnaie de sa pièce en croisant au virage suivant. En même temps, Ed Jones se retrouve dans le mur, sans qu’il n’y ait de Safety Car. A 5 tours de l’arrivée, Hunter-Reay manque sa trajectoire et Pagenaud s’infiltre à l’intérieur pour prendre la 5e place. A l’arrivée, Josef Newgarden s’impose devant Alexander Rossi, James Hinchcliffe, Marco Andretti et Simon Pagenaud. Helio Castroneves termine 8e, Graham Rahal 9e et Scott Dixon 10e.

Pos Pilote Ecurie Ecart
1 Josef Newgarden Team Penske 85 tours
2 Alexander Rossi Andretti Herta Autosport w/ Curb Agajanian à 1,870
3 James Hinchcliffe Schmidt Peterson Motorsports à 2,832
4 Marco Andretti Andretti Autosport à 14,039
5 Simon Pagenaud Team Penske à 19,427
6 Ryan Hunter-Reay Andretti Autosport à 27,391
7 Max Chilton Chip Ganassi Racing à 28,339
8 Helio Castroneves Team Penske à 28,942
9 Graham Rahal Rahal Letterman Lanigan Racing à 29,769
10 Scott Dixon Chip Ganassi Racing à 30,337
11 Sebastian Saavedra Schmidt Peterson Motorsports à 32,767
12 Charlie Kimball Chip Ganassi Racing à 36,482
13 JR Hildebrand Ed Carpenter Racing à 52,891
14 Esteban Gutierrez Dale Coyne Racing à 53,986
15 Carlos Munoz A.J. Foyt Enterprises à 57,278
16 Takuma Sato Andretti Autosport à 1:01,846
17 Conor Daly A.J. Foyt Enterprises à 1:02,375
18 Spencer Pigot Ed Carpenter Racing à 1 tour
19 Tony Kanaan Chip Ganassi Racing à 2 tours
20 Ed Jones Dale Coyne Racing à 10 tours
21 Will Power Team Penske à 85 tours

Laisser un commentaire