Felix Rosenqvist a brillé tout au long de cette séance de qualification. Après un tour excellent lors de la première phase mais battu par Sam Bird de quelques millièmes, le pilote suédois à su augmenter son rythme pour s’offrir la pole position devant le pilote britannique, auteur d’une superbe remontée la veille. Jean-Eric Vergne s’élancera de la troisième place. Dans la lutte pour le titre, Lucas Di Grassi partira depuis la 5e place sur la grille et Sébastien Buemi depuis la 14e place. Le pilote suisse à toujours 18 points de retard au championnat. Il va être très compliqué pour lui de remporter un deuxième titre dans la catégorie.

Groupe 1 : Maro Engel, Adam Carroll, Sébastien Buemi, José Maria Lopez, Loïc Duval

Maro Engel est le premier à s’élancer avec un tour de chauffe à 170kw. Durant ce tour, José Maria Lopez a fait une grosse erreur dans le premier virage. Le premier à couper la ligne est donc Maro Engel en 1 :23.811. Loic Duval passe en tête et coupe 1 :23.337. José Maria Lopez améliore de seulement 24 millièmes. Malgré son erreur, l’Argentin a réussi à signer le meilleur tour. Sébastien Buemi se loupe en bloquant l’avant gauche et coupe en 3e position à 59 millièmes de José Maria Lopez, passé en 1 :23.313.

Résultat provisoire : José Maria Lopez, Loïc Duval, Sébastien Buemi, Maro Engel, Adam Carroll

 

Groupe 2 : Tom Dillmann, Jérôme D’Ambrosio, Felix Rosenqvist, Mitch Evans, Jean-Eric Vergne

Dans ce deuxième groupe, le premier à commencer son tour rapide est Mitch Evans. Le Néo-Zélandais franchit la ligne avec un temps de 1:23.755. Felix Rosenqvist réalise un temps canon et passe devant Lopez avec plus d’une seconde d’avance. Troisième à partir, Jean-Eric Vergne se classe à la 2e place à 327 millièmes du Suédois. Jérôme D’Ambrosio coupe la ligne en troisième position à plus d’une seconde du pilote Mahindra. Il est de suite battu par le Français Tom Dillmann qui a signé un tour à 771 millièmes de Rosenqvist

Résultat provisoire : Felix Rosenqvist, Jean-Eric Vergne, Tom Dillmann, Jérôme D’Ambrosio, José Maria Lopez, Loïc Duval, Sébastien Buemi, Mitch Evans, Maro Engel, Adam Carroll

 

Groupe 3 : Nelson Piquet Jr, Robin Frijns, Antonio Felix da Costa, Stéphane Sarrazin, Oliver Turvey

Le premier à s’élancer dans ce troisième groupe est le Portugais Antonio Felix Da Costa. Il coupe la ligne en 8e position à 1.584s de Rosenqvist. Le Français Stéphane Sarrazin, brillant 3e hier lors de la course 1 et deuxième de la qualification, coupe la ligne en 4e position à 1.006s du Suédois. Robin Frijns se classe 10e et Nelson Piquet 4e au moment où il coupe la ligne, à 921 millièmes du pilote Mahindra. Cela sort définitivement D’Ambrosio de la Super Pole pour seulement un petit millième. Le dernier à passer est Oliver Turvey qui passe à la 12e position.

Résultat provisoire : Felix Rosenqvist, Jean-Eric Vergne, Tom Dillmann, Nelson Piquet Jr., Stéphane Sarrazin, Jérôme D’Ambrosio, José Maria Lopez, Loïc Duval, Sébastien Buemi, Antonio Felix Da Costa, Robin Frijns, Oliver Turvey, Mitch Evans, Maro Engel, Adam Carroll

 

Groupe 4 : Sam Bird, Nicolas Prost, Lucas Di Grassi, Nick Heidfeld, Daniel Abt

Le coéquipier de Buemi, Nicolas Prost est le premier à sortir des stands et à effectuer son tour rapide. Le pilote Renault e.Dams franchit la ligne en 3e place à 670 millièmes de Rosenqvist puis Di Grassi coupe en 3e place à 408 millièmes du Suédois. Son équipier Daniel Abt passe 4e à 643 millièmes. Enfin, Sam Bird réussit le meilleur temps pour seulement 39 millièmes ! Nick Heidfeld, dernier à couper la ligne fait le 4e temps à 411 millièmes du pilote DS Virgin et passe en Super Pole.

Résultat provisoire : Sam Bird, Felix Rosenqvist, Jean-Eric Vergne, Nick Heidfeld, Lucas Di Grassi, Daniel Abt, Nicolas Prost, Tom Dillmann, Nelson Piquet Jr., Stéphane Sarrazin, Jérôme D’Ambrosio, José Maria Lopez, Loïc Duval, Sébastien Buemi, Antonio Felix Da Costa, Robin Frijns, Oliver Turvey, Mitch Evans, Maro Engel, Adam Carroll

 

Super Pole : Lucas Di Grassi, Nick Heidfeld, Jean-Eric Vergne, Felix Rosenqvist, Sam Bird

Pendant que Sébastien Buemi à l’assurance de partir en 14e place, Lucas Di Grassi est toujours à la course à la pole position et à s’assurer peut-être 3 points de plus au championnat. Le Brésilien s’élance et rate le premier virage, tout comme José Maria Lopez en début de séance. Le leader du championnat coupe la ligne en 1 :23.557. Un temps qui n’est pas excellent, il devrait se contenter de la 5e place.

Nick Heidfeld, parti 14e hier et qui a abandonné suite à un contact avec Duval, part en seconde position. Il coupe la ligne avec 516 millièmes d’avance, soit un temps de 1 :23.041 à battre pour d’adjuger la pole position provisoire. Une place logique pour l’Allemand au vu de l’erreur de Di Grassi. Le Français Jean-Eric Vergne passe au premier secteur avec 16 dixièmes d’avance sur Heidfeld. Il augmente son avance dans le deuxième secteur et franchit la ligne d’arrivée avec 272 millièmes d’avance sur le pilote Mahindra. Le temps à battre est désormais de 1 :22.769.

Felix Rosenqvist a brillé sur cette première partie de qualification mais s’est fait battre par Sam Bird d’un rien ! Le pilote suédois est en avance pour seulement 47 millièmes au deuxième secteur. Il signe finalement un temps de 1 :22.344 et améliore le temps de Vergne de plus de 425 millièmes. Sam Bird, brillant à New York City et auteur d’une superbe remontée hier, s’élance en dernier. Le Britannique a une avance de deux dixièmes au premier secteur mais perd du terrain au deuxième secteur. A l’arrivée, Bird passe la ligne en 2e position à 215 millièmes de Felix Rosenqvist. Le Suédois s’offre donc la pole position pour la course 2.

Grille de départ : Felix Rosenqvist, Sam Bird – Jean-Eric Vergne, Nick Heidfeld – Lucas Di Grassi, Daniel Abt – Nicolas Prost, Tom Dillmann – Nelson Piquet Jr., Stéphane Sarrazin – Jérôme D’Ambrosio, José Maria Lopez – Loïc Duval, Sébastien Buemi – Antonio Felix Da Costa, Robin Frijns – Oliver Turvey, Mitch Evans – Maro Engel, Adam Carroll.

Laisser un commentaire