Après avoir dépassé à la régulière Lewis Hamilton pendant la course, Max Verstappen a remporté avec brio le Grand Prix de Malaisie devant le Britannique et Daniel Ricciardo.


Avant le départ, Kimi Räikkönen, deuxième sur la grille, rapporte un problème de batterie et malgré les efforts de mécaniciens, le Finlandais est contraint de rentrer aux stands avant le tour de formation. Le premier tour se passe sans incident notoire, Lewis Hamilton gardant son avantage sur Max Verstappen et Valtteri Bottas qui s’est débarrassé de Daniel Ricciardo. Après un tour, Sebastian Vettel est remonté en 13e place. A la fin du 2e tour, Esteban Ocon est le 1er à changer de pneumatiques.

Au 4e tour, Verstappen dépasse Hamilton pour la tête de la course et s’envole face à une Mercedes en difficulté avec la température. Cinq tour plus tard, Ricciardo dépasse Bottas pour la troisième place juste après le dépassement de Sergio Pérez sur Stoffel Vandoorne pour la 5e place.

Sebastian Vettel continue sa remontée et bénéficie des arrêts des pilotes devant lui pour arriver en 5e place à la mi-course. Au 26e tour, Lewis Hamilton est le premier des cadors à s’arrêter pour des pneus tendres et ressort devant Bottas qui bloque Vettel. Un tour plus tard, Verstappen s’arrête tout comme Vettel qui passe les pneus super-tendres. Bottas s’arrête un tour plus tard et ressort derrière Vettel. Daniel Ricciardo est le dernier des leaders à s’arrêter pour ressortir 3e.

La deuxième partie de course est marquée par divers incidents mineurs impliquant Kevin Magnussen avec Fernando Alonso et Jolyon Palmer. Carlos Sainz est quant à lui victime de sa mécanique et devient le premier abandon en course. A dix tours de la fin, Sebastian Vettel se rapproche de Daniel Ricciardo mais les retardataires compliquent sa tâche. Finalement, des surchauffes ont eu raisons des envies de podiums de l’Allemand.

Max Verstappen remporte sa deuxième victoire en F1 devant Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo. Sebastian Vettel passe la ligne en 4e position mais un imbroglio avec Lance Stroll après le drapeau à damier détruit la roue arrière du pilote Ferrari, Vettel bénéficiant d’un retour aux stands sur la voiture de Pascal Wehrlein. Valtteri Bottas, Sergio Pérez, Stoffel Vandoorne, Lance Stroll, Felipe Massa et Esteban Ocon complètent le top 10. Romain Grosjean et Pierre Gasly terminent respectivement 13e et 14e.

POS DRIVER CAR TIME/RETIRED
1 Max Verstappen RED BULL RACING TAG HEUER 1:30:01.290
2 Lewis Hamilton MERCEDES +12.770s
3 Daniel Ricciardo RED BULL RACING TAG HEUER +22.519s
4 Sebastian Vettel FERRARI +37.362s
5 Valtteri Bottas MERCEDES +56.021s
6 Sergio Perez FORCE INDIA MERCEDES +78.630s
7 Stoffel Vandoorne MCLAREN HONDA +1 lap
8 Lance Stroll WILLIAMS MERCEDES +1 lap
9 Felipe Massa WILLIAMS MERCEDES +1 lap
10 Esteban Ocon FORCE INDIA MERCEDES +1 lap
11 Fernando Alonso MCLAREN HONDA +1 lap
12 Kevin Magnussen HAAS FERRARI +1 lap
13 Romain Grosjean HAAS FERRARI +1 lap
14 Pierre Gasly TORO ROSSO +1 lap
15 Jolyon Palmer RENAULT +1 lap
16 Nico Hulkenberg RENAULT +1 lap
17 Pascal Wehrlein SAUBER FERRARI +1 lap
18 Marcus Ericsson SAUBER FERRARI +2 laps
NC Carlos Sainz TORO ROSSO DNF
NC Kimi Räikkönen FERRARI DNF

Laisser un commentaire