Dimanche soir, le titre 2017 de l’IndyCar sera décerné. A Sonoma, les points seront doublés, ce qui signifie que sept pilotes sont en lice pour remporter le titre. Les problèmes de Josef Newgarden à Watkins Glen ont relancé le championnat, ce qui promet une course endiablée.

Josef Newgarden

Leader du championnat, Newgarden, arrivé chez Team Penske en début d’année est incontestablement le favori mais en IndyCar tout peut arriver comme en a témoigné la course de Watkins Glen il y a deux semaines. L’Américain, vainqueur de quatre courses cette saison, a dominé les premières séances d’essais libres mais il ne compte que trois petits points d’avance sur Scott Dixon. La pole position et le nombre de tours menés peuvent être cruciaux lorsque l’on fera les comptes dimanche.

Scott Dixon

Scott Dixon n’a gagné qu’une seule fois cette saison, n’a réalisé qu’une seule pole position lors des 500 miles d’Indianapolis. Avec trois petits points de retard sur Newgarden, il reste toutefois dans la course pour le titre final. Comme en 2015, Dixon est dans la peau du chasseur. Rappelons-le, il avait réussi à remporter le titre face à Juan Pablo Montoya alors que le Colombien disposait d’une avance de 34 points. Le Néo-Zélandais était à la troisième place du championnat mais avait brillamment remporté sa troisième course de l’année, lui permettant de devenir champion au nombre de victoires. Cette fois-ci, il ne gagnera pas au nombre de victoires mais pourrait bien être sacré une cinquième fois, de nouveau sur le fil.

Helio Castroneves

Le Brésilien, âgé de 42 ans, n’a jamais remporté le titre IndyCar. Fidèle à la Team Penske depuis 2000, il devrait normalement arrêter le championnat de monoplaces américain pour changer de catégorie. Depuis 2000, Helio Castroneves a terminé 4 fois deuxième, 4 fois troisième, 4 fois quatrième (5 si on compte le CART en 2001), en championnat IndyCar. A seulement une course de la fin, celui qui a été en pole position trois fois et qui a remporté sa première course depuis 2014 ne compte que 22 points de retard sur son coéquipier. Remporter le titre marquerait l’histoire assurément.

Simon Pagenaud

Champion en 2016, le Français Simon Pagenaud a bien démarré le championnat avec une deuxième place à St.Pete et une victoire lors de la quatrième course, à Phoenix, il a été un peu en retrait bien que souvent dans le Top 6 des courses. Il profite de la course destructrice du Texas pour faire une remontée au classement avec une troisième place. Sa régularité lui permet de conserver une chance d’être titré dimanche mais lors des dernières courses, Will Power et Newgarden apparaissaient mieux dans la Penske-Chevrolet. Le Français compte 34 points de retard sur Josef Newgarden.

Will Power

Avec 68 points de retard au championnat, difficile de l’imaginer Champion une deuxième fois. Avec 3 victoires et 6 pole positions, l’Australien devrait être mieux classé au championnat. Il est celui qui concurrence le mieux son équipier Josef Newgarden chez Penske mais il a joui de malchance durant la saison avec 4 abandons dont deux dans les 5 dernières courses de la saison.

Alexander Rossi et Graham Rahal

A une course de la fin, grâce aux points doublés, ils conservent une très mince chance de remporter le titre 2017 d’IndyCar mais avec un cataclysme chez les favoris, ils pourraient bien tirer leur épingle du jeu. Avec sa première victoire de la saison il y a deux semaines, Alexander Rossi est remonté à la sixième place du championnat et compte 84 points de retard sur Newgarden. Le jeune américain, vainqueur surprise de la 100e édition des 500 miles d’Indianapolis en 2016 a été très fort en fin de championnat avec une deuxième place obtenue à Toronto et une troisième place obtenue à Pocono. Graham Rahal apparaît en retrait ces dernières courses mais reste dans la course avec 94 points de retard sur l’actuel leader du championnat. Avec deux victoires obtenues à Detroit, une troisième place en Ohio, et seulement un abandon, Rahal a de minces chances de créer la surprise mais reste dans la course.

Qui sera champion ? Réponse dans la nuit de dimanche à lundi. Départ de la course à 00h40.

Laisser un commentaire