Lewis Hamilton s’est imposé pour la troisième fois de sa carrière sur le circuit de Suzuka, au Japon et se rapproche de plus en plus du titre après un nouvel abandon pour Sebastian Vettel. Le pilote Mercedes a dû se battre en fin de course contre un Verstappen déchaîné. Le Néerlandais a malheureusement été gêné par Alonso puis par Massa. L’autre pilote Red Bull, Daniel Ricciardo complète le podium.

Au départ de la course, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel ont gardé les deux premières places. Max Verstappen a doublé Daniel Ricciardo pour la troisième place. L’Australien a également été dépassé par Esteban Ocon. Lors de ce premier tour, Carlos Sainz a frappé le mur dans les S et a dû abandonner. Lors d’une bataille avec Hulkenberg, Kimi Räikkönen a été emporté à l’extérieur de la piste et a perdu beaucoup de place. Dans l’épingle, à mi-circuit, Verstappen s’est emparé de la deuxième place devant. Vettel. Le pilote Ferrari s’est plaint de problèmes de puissance à la fin du premier tour. Il s’est fait dépassé par Ocon, Ricciardo et Valtteri Bottas juste avant l’intervention de la voiture de sécurité pour dégager la voiture de Sainz. La Safety Car est rentrées aux stands au 4e tour. Sergio Pérez a dépassé Vettel pour la sixième place. Vettel a continué à perdre des positions au classement. Alors qu’il était dixième, il est rentré aux stands pour abandonner. Encore un zéro pointé pour la Ferrari de Vettel.

Au 8ème tour, Marcus Ericsson s’est éloigné de Degner et a frappé le mur de plein fouet, lentement. La Virtual Safety Car a été préférée à la voiture de sécurité réelle. Hamilton devait être dnas un secteur avec plus de virages car il a gagné plus de deux secondes sur Verstappen. Durant la neutralisation, Stoffel Vandoorne, qui avait fait un début de course désastreux, s’est arrêté. A la reprise, Ricciardo a dépassé Esteban Ocon pour le gain de la troisième place. Dans le tour suivant, le Français de Force India a également été dépassé par Bottas. Au 20e tour de course, Räikkönen, qui avait déjà remonté plusieurs places, a dépassé Perez pour la sixième place. Un tour plus tard, le Finlandais était cinquième, puisque Ocon s’est arrêté.

Max Verstappen et Sergio Perez se sont arrêtés au 22e tour tandis qu’Hamilton l’a fait un tour plus tard. C’est donc Daniel Ricciardo qui menait devant Bottas. L’Australien s’est arrêté au 25e tour. Bottas, en pneus softs, était sur une stratégie différente des autres leaders. Alors que Verstappen revenait sur Hamilton, le Finlandais s’est écarté pour laisser passer son coéquipier. Il en a profité pour ralentir Verstappen durant de nombreux tours avant de rentrer aux stands au 30e tour. Entre temps, Kimi Räikkönen s’est arrêté au 28ème tour pour mettre des Super Softs et repartir devant les deux Force India, qui ont été bloquées par Fernando Alonso.

Au 38e tour, Nico Hülkenberg s’est arrêté suivi de Jolyon Palmer au tour suivant. L’Allemand visait la 10e place de Felipe Massa. En effet, le Brésilien bloquait Magnussen et Grosjean en raison d’un problème sur une partie de son T-Wing. Malheureusement pour lui, il a dû retourner aux stands en raison d’un problème avec son DRS, qui ne fermait plus. Un élément qui n’a pu être réparé par les mécanos. Dans cette lutte pour les derniers points, Felipe Massa s’est fait dépassé par les deux Haas de Magnussen et de Grosjean. Le Danois a même été au contact avec la Williams, Massa ayant résisté inutilement alors qu’il s’était fait dépassé lors du 43e tour.

Au 47e tour, Lance Stroll sort de la piste en raison d’un déjantage. En glissant, il a failli partir au contact avec Verstappen, mais l’a évité de justesse. Alors qu’on pensait que la voiture de sécurité allait revenir en piste, ce qui aurait donné un final endiablé. La direction de course a préféré ressortir le dispositif Virtual Safety Car de son chapeau, au grand dam du public et des spectateurs. La course a repris ses droits au 50ème tour. En délicatesse, Massa voyait revenir Alonso dans ses rétroviseurs. Dans l’avant-dernier tour, Hamilton a signalé des problèmes avec ses pneus arrière à la radio. Verstappen revenait dans les roues d’Hamilton, à l’épingle. Alonso, à la bagarre avec Massa pour la 10e place, à laissé passer Hamilton en bloquant Verstappen. L’Espagnol a reçu une enquête dans la foulée pour non-respect des drapeaux bleus. Dans la ligne droite, Hamilton a dépassé Massa, qui a bloqué Verstappen dans les S. Cela a donc permis à Hamilton de remporter la course, la huitième victoire de la saison. Il a fait un grand pas vers son quatrième titre mondial. A la deuxième place, Verstappen monte sur le podium pour la deuxième fois d’affilée. Daniel Ricciardo obtient son neuvième podium de la saison, avec une nouvelle troisième place à la clé. Bottas, Räikkönen, Ocon, Pérez, Magnussen, Grosjean et Massa complètent le top 10.

Ces résultats augmentent considérablement la distance par rapport à Vettel au classement général. Le pilote Mercedes compté désormais 59 points d’avance par rapport à l’Allemand. A Austin, si Hamilton gagne et que Vettel termine sixième ou pire, il sera champion. Bottas est troisième au championnat, seulement 13 points derrière Vettel. La prochaine course aura lieu aux États-Unis, à Austin, Texas dans deux semaines.

Résultats :

1 Hamilton 2 Verstappen 3 Ricciardo 4 Bottas 5 Räikkönen 6 Ocon 7 Pérez 8 Magnussen 9 Grosjean 10 Massa 11 Alonso 12 Palmer 13 Gasly 14 Vandoorne 15 Wehrlein OUT Stroll Hülkenberg Ericsson Vettel Sainz

Laisser un commentaire